Thématique Actualité

Tout savoir sur le papier recyclé

Vous voyez davantage de personnes trier leurs déchets papiers ? Vous ressentez une amélioration et une hausse des gestes de tri dans votre entourage ? Ce pressentiment est vrai : le papier recyclé représente 66% de la production annuelle de papier en France. Cette avancée permet d’économiser des quantités non négligeables d’eau et d’énergie. La protection de l’environnement est une cause qu’il nous tient à cœur de défendre, voilà pourquoi POC et le groupe Docuworld s’engagent à vous proposer d’imprimer vos rapports de stage, mémoires et thèses avec un papier recyclé, certifié et labellisé.

  • Comment le papier recyclé est-il produit ? 
  • Le tri : tout commence par un geste simple, le tri de vos déchets. Une fois vos déchets papiers jetés dans votre poubelle jaune, les ripeurs prennent le relais. La collecte des déchets est régulièrement effectuée dans chaque commune. Les camions se dirigent ensuite en direction du centre de tri le plus proche. Vos déchets papiers y sont déposés, les papiers usés sont mis en balle afin d’être recyclés. 
étapes recyclage du papier, papier recyclé et papier blanc, tri papier recyclé, mise en bobine papier recyclé, préparation de la pâte à papier, purification du papier, usines papetières, centre de tri du papier, distribution du papier, mise en bobine du papier recyclé, ramassage des déchets papier, ramassage déchets, collecte déchets papier, collecte déchets, tri des déchets papier, désencrage du papier
  • La transformation du papier : les papiers qui nécessitent une transformation sont acheminés vers les usines papetières. Ils subissent un traitement et sont immergés dans un pulpeur, une sorte de grande cuve remplie d’eau. Cette étape permet aux fibres de cellulose d’être séparées les unes des autres et d’éliminer les résidus parasites. Le tout subit un processus de purification, la colle, les agrafes et toutes les autres impuretés sont filtrées par un épurateur. Quant à l’encre, elle disparaît également, grâce à la phase de désencrage. Il peut s’ajouter une étape de blanchiment si le rendu est trop grisâtre. 
  • Le résultat final : d’énormes cylindres écrasent et tamisent la pâte à papier, elle passe ensuite au séchage sur d’immenses toiles chauffantes. Les nouvelles feuilles sont donc formées, elles sont immédiatement mises en bobine. Ces rouleaux de papier recyclé sont aussitôt envoyés aux imprimeurs, producteurs de journaux et autres supports de communication. Le processus recommence lorsque le papier utilisé est à nouveau jeté dans une poubelle jaune. Il sera recyclé une nouvelle fois jusqu’à épuisement de sa “durée de vie”, sachant que le papier est recyclable entre 3 à 7 fois avant de ne plus pouvoir être exploité. 
  • Qu’est-ce que le papier recyclé et quelles différences avec un papier classique? 
  • Papier recyclé : ce type de papier comprend au moins 50% de fibres qui proviennent de déchets de papier imprimé. Le papier le plus écologique est le papier 100% recyclé, non désencré et non blanchi. Il est d’une couleur gris-beige et ne peut atteindre le même niveau de blancheur qu’un papier issu de fibres vierges.

Il existe 3 types de papiers recyclés : 

  • le papier recyclé non désencré
  • le papier recyclé blanchi à l’eau oxygénée
  • le papier hybride composé de papiers recyclés et de fibres vierges
  • Points communs et différences : le papier recyclé traîne une image négative alors qu’il est parfois de meilleure qualité que le papier blanc, notamment grâce aux avancées technologiques. Il serait pelucheux, trop absorbant ou poussiéreux et sa qualité de fibres décline au fil du processus. Heureusement, de plus en plus de papiers proviennent de matière recyclée. L’industrie papetière française est la première industrie de recyclage nationale !
  • L’impression : le papier recyclé est identique au papier blanc en ce qui concerne l’impression. Il n’y a aucune poussière susceptible d’abîmer imprimantes et photocopieurs. Il ne faut pas penser que l’impression sur papier recyclé est de moins bonne qualité que celle sur papier blanc. Tous deux permettent la même qualité d’impression, mais l’avantage avec un papier recyclé est qu’il est plus respectueux de l’environnement.  
  • Quelles économies fait-on grâce au papier recyclé ? 

Vous consommez en moyenne 53 kg de papier chaque année et plus de 2500 feuilles lorsque vous êtes au bureau. Pourtant, le taux de recyclage du papier en France n’est que de 55%, 1 français sur 2 ne trie donc pas ses déchets papier.

  • Gain en énergie : la production de papier recyclé permet de réaliser un gain en énergie considérable par rapport à celle du papier classique. En effet, 1 tonne de papier recyclé permet d’économiser 10 Mwh, ce qui équivaut à votre consommation annuelle d’énergie. Sachant qu’environ 5 millions de tonnes de papier sont recyclées chaque année en France, faîtes le calcul …! En bref, la production de papier recyclé consomme 4 fois moins d’énergie et émet deux fois moins de CO2 que la fabrication du papier neuf. Elle réduit les émissions de CO2 de 390 000 tonnes chaque année, soit les émissions annuelles de 200 000 voitures. 

Etes-vous curieux de connaître l’équivalent de ce que vous émettez ? :   https://monconvertisseurco2.fr/?co2=10000  

  • Gain en eau : non seulement elle permet de faire des gains en énergie, mais aussi en eau ! La production de papier recyclé nécessite 2 à 5 fois moins d’eau. Sachant que la fabrication d’un kilo de papier neuf nécessite environ 80 litres d’eau, celle du papier recyclé n’en requiert qu’environ 10 litres. Cela représente presque 2 packs d’eau, et c’est déjà bien assez ! À plus grande échelle, la production d’une tonne de papier recyclé permet d’économiser 20 000 litres d’eau. 
  • Baisse de la pression sur les forêts : la production de papier recyclé permet d’abaisser la pression exercée par l’homme sur les forêts. Comptez 7 kg de bois pour produire une ramette de papier A4 neuf ! La fabrication d’une tonne de papier recyclé épargne 17 arbres par rapport à celle d’un papier neuf. Les forêts les plus menacées sont, sans surprise, l’Amazonie, à cause de l’exploitation forestière industrielle. Les forêts européennes et américaines souffrent aussi d’une importante déforestation. Ce phénomène est moins connu dans les pays nordiques, bien réputés en termes de préservation de leurs forêts. 

La plupart des papiers utilisés aujourd’hui sont recyclés, vous en avez sans doute fait l’usage en ignorant qu’il l’était. Ce type de papier tend à être de plus en plus utilisé et c’est une bonne chose pour la planète, et POC !