Thématique Dossier

La meilleure organisation pour son mémoire, de la rédaction à l’impression

#mémoire

Que vous soyez du genre à tout faire à la dernière minute ou, qu’à l’inverse, l’anticipation soit l’un de vos nombreux points forts, ce qui va suivre va vous intéresser! Prendre de l’avance ou s’y mettre au dernier moment, ok, mais avec de l’organisation, c’est mieux. Une farandole de conseils s’offre aux plus insatiables d’entre vous. 

Adeptes de la procrastination ? Nous allons vous donner quelques conseils afin d’y remédier ! Cela fait des années que malgré tous les efforts fournis, quoi qu’il arrive, vous rendez toujours vos travaux à la dernière minute. Vous avez beau vouloir vous organiser, vous finissez toujours par repousser le moment de vous mettre au travail. 

Alors ok, c’est votre façon de fonctionner, il faut l’accepter! Mais ça ne veut pas dire que le résultat ne sera pas bon. Nous allons vous expliquer pourquoi :

L’étudiant “procrastinateur” :

  • Un plan détaillé : même si vous ne commencez pas à rédiger tout de suite, commencez à penser à votre plan dès que vous avez le sujet en tête et notez au fur et à mesure quelles sont les grandes parties qui le composent. L’idéal serait d’avoir un plan détaillé et prêt à être utilisé environ deux mois avant votre date de rendu pour vous laisser du temps de rédaction. Attention, les 2 derniers mois vont être quand même tendus !
  • Des idées clés : notez toutes les bonnes idées dès qu’elles vous viennent en tête, et ce, tout au long de la période de rédaction du mémoire. Vous les utiliserez au moment de la rédaction. Utilisez des applications gratuites téléchargeables sur vos smartphones telles que Notes et Evernote. Sinon, rien de mieux qu’un carnet et un bon stylo !
  • La forme : même en se relisant des centaines de fois, on sait qu’il reste toujours des coquilles. Voilà pourquoi se relire et faire corriger son travail par d’autres personnes, des proches, des amis, des professeurs est judicieux ! En contrepartie, offrez leur un verre à la prochaine occasion et le tour est joué. Dîtes vous qu’une semaine n’est pas de trop pour cette étape de relecture.

Prendre de l’avance ou s’y mettre au dernier moment, ok, mais avec de l’organisation, c’est mieux.

L’hyper-organisation est l’un de vos pêchés mignons ? Vous préférez toujours vous y prendre à l’avance par crainte d’être dépassés par les délais imposés ? Ok, mais attention, en disposant de trop de temps, on peut aussi digresser et en faire trop. 

Pour optimiser le temps dont vous disposez, voici quelques conseils :

 L’étudiant trop “organisé”:

  • Un plan : la première étape de votre travail consiste en la rédaction d’un plan détaillé qui va vous permettre de savoir exactement où vous allez ! Plus vous aurez le détail des sous parties, plus le chemin sera clair et moins vous serez tentés d’ajouter des éléments inutiles.
  • La rédaction : rien ne vous oblige à respecter l’ordre de votre plan durant l’écriture. Si vous êtes plus inspirés par une des sous-parties de votre plan, vous pouvez commencer par celle-ci. Le reste vous viendra encore plus facilement et la rédaction sera d’autant plus agréable ! 
  • La correction : dès qu’une sous-partie est terminée, relisez la plusieurs fois et faites la corriger par quelqu’un d’autre en parallèle. Le processus sera beaucoup moins lourd pour vous et les autres. Ils vous remercieront de ne pas leur avoir donné 80 pages à relire en une fois et en peu de temps !

Que vous soyez du genre à procrastiner ou, au contraire, à tout anticiper, ces conseils vous aideront à avancer dans l’écriture de votre mémoire. Et une fois cette étape terminée, Piece of Cake prend le relai pour une impression sans stress ! ET POC !