Thématique Tutoriel

La recette miracle pour formuler une problématique adaptée à votre mémoire !

#mémoire

La formulation de la problématique d’un mémoire nécessite d’être soignée. Afin de rendre cette étape compliquée plus agréable, nous vous proposons de l’aborder sous la forme d’une recette de gâteau. Les ingrédients nécessaires, la réalisation et la préparation de votre problématique n’auront plus aucun secret pour vous ! Alors, qu’attendez-vous pour reproduire cette recette ? Nous voulons savourer le goût de la réussite avec vous !  

Ingrédients

  • 1 ordinateur et/ou une feuille et un stylo (prévoir plusieurs feuilles en cas d’inspiration débordante)
  • 200 g motivation, 300 d’énergie et une pincée de rigueur
  • 1 tasse de café bien chaud 
  • un smartphone en mode avion 
  • 1 sujet bien réfléchi et déjà formulé
  • 1 cuillère à soupe de calme et 1 cerveau reposé
  • de la créativité en quantité illimitée

Réalisation

Difficulté : peu importe, vous allez y arriver !

Préparation : de quelques jours à 3 semaines de mûre réflexion. 

Cuisson : 1 heure maximum pour formuler le tout, à 150° au four, pour ne pas griller vos neurones trop vite.

Temps total : environ 1 mois ! 

Préparation

  • Le choix de votre sujet vous a permis d’identifier différents problèmes ? Ceci est un bon signe ! Après les avoir laissés mijoter, vous pouvez vous attaquer à la formulation de la problématique. 
  • Incorporer délicatement la méthode QQOQCCP (Quoi, Qui, Où, Quand, Comment, Combien, Pourquoi) à votre questionnement. Au brouillon, notez toutes les questions et mots qui se mélangent dans votre esprit. Tout sera plus limpide, même si vous devez y passer plusieurs heures. 
  • La problématique doit ensuite être préparée de sorte à ne pas sous-entendre de réponse évidente comme “oui” ou “non”.  Elle représente l’issue d’une réflexion approfondie sur le sujet. Le principal est de donner une forme explicite et affirmative à votre problématique. La formulation sous forme de question correspond à la “question centrale de recherche”, elle peut être découpée en sous-questions. Elle doit relever un paradoxe, un problème et permettre de proposer une solution à la question posée. 
  • Durant toute la rédaction du mémoire, vous devez garder votre sujet et votre problématique en tête afin de ne pas basculer dans le hors-propos. N’hésitez pas à avoir la main lourde sur les synonymes.
  • Pour saupoudrer le tout d’une bonne note, faites bien relire votre problématique avant d’attaquer la rédaction. Votre directeur de mémoire est là pour vous soutenir, tout comme POC une fois que vous aurez terminé ! 

Exemples :

  1. Questions centrales de recherche : 

-Doit-on et peut-on envisager en l’état actuel du droit une généralisation des recours administratifs préalables obligatoires ? Une telle solution est-elle souhaitable ? Doit-on à contrario exclure ce type de phénomène ?

-Comment des réfugiés installés en Suisse depuis plusieurs années fabriquent-ils leur chez-soi ?

  1. Problématique :

-Le recours administratif préalable obligatoire 

-Home sweet home ? La fabrication du chez-soi après la migration

Enfournez le tout à température ambiante afin d’obtenir une problématique pertinente. Servez-la sur votre page de garde puis à la fin de votre introduction, sous forme d’un paragraphe de questions.