Thématique Actualité

Rentrée à l’université : comment y survivre ?

Bientôt la rentrée à l’université ? Baccalauréat en poche, c’est enfin de moment de mettre un pied dans le grand monde de l’enseignement supérieur ? Dernière année de licence, dernière rentrée à l’université, après vous ne voulez plus entendre parler d’études sup’ ? Rentrée en Master, année du mémoire, comment bien s’y prendre dès le début ? Découvrez nos meilleurs conseils pour survivre à une rentrée universitaire, quel que soit votre niveau d’étude !

Rentrée à l’université post-bac: plongez dans le grand bain !

  • se préparer en amont : vous avez bien fêté l’obtention du baccalauréat ? Vos vacances n’ont pas été de tout repos ? Votre horloge interne est légèrement déréglée ? Reprenez-vous en main et mettez toutes les chances de votre côté pour être dans votre meilleure forme à la rentrée ! Réveillez-vous à 8h, au moins, durant toute la semaine précédent votre rentrée et ne vous couchez pas trop tard, extinction des feux à 23h maximum. Tentez aussi de faire le plein de vitamines et de reprendre une alimentation plus équilibrée que celle de vos vacances : les glaces, les barbecues, les pizzas-bières au bord de la mer et au coin du feu c’est malheureusement terminé pour cette année. Profitez aussi des derniers jours qu’il vous reste pour faire vos derniers achats de rentrée : chargeur qui vient de vous lâcher lors de votre dernière soirée d’été, sac à dos oublié chez votre bande de potes à 200km de chez vous, ordinateur qui a rendu l’âme car vous l’avez oublié dans une voiture en plein soleil. Après, vous n’aurez plus le temps de vous en occupez, surtout si votre emploi du temps est chargé !
ce qu'un étudiant doit faire avant sa rentrée à l'université to do list: se coucher tôt, se lever tôt, manger sainement et faire ses derniers achats de rentrée à l'université
étudiante bus rentrée, étudiante bus, automne étudiante dos, fille dos automne arbres, fille automne dos marche, fille automne arbre, fille londres marche
  • s’imprégner des lieux : ouvrez votre application Plans, Maps ou Mappy, tapez l’adresse de votre université et commencez à anticiper votre arrivée le jour J. Vous pouvez d’ores et déjà repérer les parkings gratuits à proximité pour vous garer facilement. Si vous vous déplacez en transports en commun, n’oubliez surtout pas de checker les horaires et l’itinéraire à suivre, vous les retrouverez normalement sur le site de la ville dans laquelle vous étudiez. Si vous avez la chance d’être à pieds n’oubliez pas de sélectionner l’itinéraire piétons, il devrait être un peu plus long que celui d’une voiture, on ne vous apprend rien ! Petit bonus, si vous n’êtes pas un pro de l’orientation, pensez à mettre le street view si c’est possible.
  • s’investir dans une asso’ : vous vous retrouvez seul dans votre fac, tous vos potes de lycée ont été séparés et étudient maintenant aux 4 coins de la France ? Vous n’allez quand même pas rester seul en attendant de les revoir à chaque vacances universitaires ? Un bon moyen de rencontrer votre future nouvelle bande de potes est d’intégrer une association ! Vous y tissez des liens forts, vous gagnez en expérience professionnelle et vous défendez une cause qui vous tient à cœur. Pas mal pour trouver un stage plus facilement non ? Si la communication vous intéresse par exemple, checker sur le site de votre université la liste des associations. Bien souvent, il y a toujours un pôle com’ dans une association, bon plan !

Rentrée en licence : l’occasion de reprendre les bonnes habitudes ?

  • se garder de succomber aux tentations : c’est la rentrée, vous retrouvez enfin votre bon groupe de potes de fac, impossible de ne pas se rassembler autour d’un verre en terrasse le soir-même ! C’est l’occasion de vous raconter tout ce qu’il s’est passé de croustillant durant l’été. Mais attention à ne pas abuser des bonnes choses, boire un verre en terrasse une à deux fois dans la semaine ok mais pas plus. Veillez à ne pas trop abuser des sorties : fatigue, dépenses financières, moins de temps passé à réviser. Bref, rien de bon pour cartonner et réussir votre année. Il faut trouver le juste milieu, sans vous priver !
  • se méfier des jobs étudiants : de nombreux étudiants font le choix de travailler en dehors des heures de cours. Bien souvent, l’aide financière de leurs proches, les aides de la CAF ou autres aides dédiées aux étudiants ne leur permettent pas de boucler les fins de mois. Les jobs étudiants sont donc un bon moyen de gagner de l’argent, à condition qu’ils ne vous empêchent pas d’étudier ! Choisir un job qui colle à son emploi du temps universitaire est primordial. Par exemple, lors de vos recherches, ne sélectionnez que les horaires du week-end ou du soir. De nouvelles plateformes comme My veasytor, Parkours ou encore Kidlee respectent ces conditions. Et comme on sait que les fins de mois sont souvent « ric-rac » pour les étudiants, nous avons aussi une solution pour imprimer vos rapports de stage, thèses et mémoires sans vous ruiner !
5 étudiants à l'université qui font leur rentrée à l'université autour d'une table ils travaillent en groupe de façon détendue et décontractée sans stress avec des feuilles et des surligneurs sur la table
  • se motiver à plusieurs : cela fait maintenant quelques années que vous étudiez à l’université, vous avez donc sûrement déjà entendu parler de la BU (bibliothèque universitaire). Certains la fréquente très régulièrement tandis que d’autres font comme si elle n’existait pas. Mais cette année est différente : obtention de licence rime souvent avec rendu du rapport ou dossier important. Vous rendre à la BU avec un petit groupe de potes (les plus studieux de préférence) peut vous motiver à travailler et à être plus efficace, et ce dès votre rentrée à l’université !

Rentrée en master: rien ne va plus !

  • solliciter son entourage : cette année plus que durant n’importe quelle autre, vous allez avoir besoin d’aide. Le mémoire, sur lequel vous allez passer la plupart de vos soirées, va vous donner du fil à retordre. Votre directeur de mémoire va souvent entendre parler de vous ! N’hésitez surtout pas à lui poser toutes vos questions à propos du mémoire. Ce serait quand même dommage d’être bien parti dans la rédaction et qu’il vous signale une erreur dans la formulation de votre problématique, non ? Prenez contact avec lui dès votre rentrée à l’université, à ce moment là il ne devrait pas être noyé sous une tonne de mails d’étudiants en panique.
étudiant qui écrit avec crayon stylo sur des feuilles blanches en désordre sur une table en bois avec une tasse blanche en face de lui et un carnet beaucoup de luminosité
  • se redécouvrir : durant l’année de rédaction de votre mémoire vous allez probablement vous découvrir des qualités insoupçonnées. Vous n’aurez sûrement jamais autant travaillé sur un projet que celui du mémoire. Les qualités que vous allez pouvoir développer sont nombreuses et importantes pour démarrer dans la vie professionnelle: autonomie, rigueur, esprit critique et bien d’autres !
  • se soucier du monde qui vous entoure : la spécialisation choisie en master concerne, normalement, un sujet qui vous intéresse voire qui vous passionne. Si vous avez choisi une spécialisation « stratégies du développement durable, RSE et environnement » c’est que ces sujets vous parlent d’une façon ou d’une autre. Tirez profit de votre mémoire pour en apprendre davantage : lire des articles universitaires, prendre des notes, visionner des reportages et vidéos. N’oubliez pas que l’année prochaine vous entrez dans le monde professionnel et qu’il va falloir vous démarquer !